Le mont Hua, 1ere partie: La randonnée.

Une des plus célèbres montagnes taoïstes de Chine, le mont Hua se situe a l’est de Xi’an, au cœur de la Chine historique depuis 3000 ans.

Cette magnifique montagne, haut lieu de pèlerinage, est devenue une des destinations touristiques les plus appréciées des chinois.
Des milliers de personnes la gravissent chaque jour par  un chemin de randonnée gravi afin d’effleurer la beauté du paysage.

Au pied du Mont Hua, juste avant la porte d’entrée et son incontournable guichet, le chemin traverse un grand temple taoïste. Il est entretenu par de jeunes moines qui passent inaperçus parmi les échoppes et le flot de randonneurs. Bien que les autels, les bâtiments et les cours rayonnent de propreté, que la religion y perdure tout en s’ouvrant au monde  laïc, ici est avant tout le point de départ, depuis des siècles, de ceux qui ne craignent pas d’utiliser leurs pieds.

Cette ascension physique, longue et épuisante, remonte d’abord la vallée sur un chemin en pierres, assez large pour que deux charrettes puissent se croiser. Tout au long du  périple, dans chaque petite cavité naturelle de la montagne, se cachent des autels louant  diverses divinités, des grottes et des cabanes autrefois habités par des ermites.
Quelques petits temples sont encore gardés, un seul moine le plus souvent y vit et l’entretient. Mais la plupart des habitations récentes ou rénovées sont le fruit de l’administration du parc, qui y a installé magasins de souvenirs, stands d’eau et de nouilles instantanées.

Après avoir chauffé ses souliers une bonne heure, la charrette d’autrefois ne peut plus passer, la vallée se termine sous d’imposantes falaises.
La solution ? Construit petit à petit à travers  les temps, s’étend alors de la charrette stoppée net au plus haut des sommets, des dizaines de kilomètres … d’escaliers!

Sans avoir peur de transpirer, de supporter ses vêtements mouillés ainsi que les moustiques qui s’y collent, la grimpette peu facile essouffle aujourd’hui en toute sécurité.
Par contre un demi-siècle plus tôt…On imagine aisément que l’ascension se prenait avec des gants.

Pour les plus rapides, deux bonnes heures après avoir abandonné la charrette à son sort, le marcheur découvre l’étendue  qu’offre la vue du pic du nord.
Cette vue imprenable, sa saveur d’été, embrasser l’horizon ne se réalise pas sans difficulté, car la foule se bouscule entre le marcheur éreinté et le touriste  fraichement sorti du téléphérique trois sautillements plus loin.

Est-ce là la folie moderne?
Le monde souhaite profiter du paysage, envahissant la crête de la montagne, grouillant comme des fourmis aux achats du samedi après-midi.

Les uns contre les autres, laissant derrière soi le pic du nord, la foule telle un serpent géant, longe la crête.
On y croise un temple, un deuxième transformé en partie en restaurant, puis plus loin un hôtel, abris qui coûte une fortune, un dortoir, des toilettes mais pas d’eau.

L’objectif de chacun se révèle être un but commun, le réveil très tôt le matin dans l’espoir de bénéficier d’un levée de soleil inoubliable au pic de l’est, s’offre dans une cohut inimaginable.
Une heure d’escaliers dans le noir sans tâtonner, d’autres randonneurs éclairent les pieds, une chance inespérée.
Les premières lueurs du jour furent-elles magnifiques ? L’attroupement prive l’atmosphère, d’une extase en solitaire.
Puis peu à peu la masse s’effrite, pour aller admirer les pics du sud et de l’ouest, chacun à son rythme.

En foulant les vestiges, même sous des millions de pas, ceux-ci gardent fière allure. Un constat qui est sûr : les moines, ermites et visiteurs d’autrefois, avaient du savoir- vivre.
J’imagine aisément que cette nature à l’état pure, puisse rendre l’âme plus légère, faciliter une lecture de soi.

13/08/2010

3 Réponses pour “Le mont Hua, 1ere partie: La randonnée.”

  1. Redigé par Philomène et Doumé:

    Superbe

  2. Redigé par Andréa:

    Bonjour

    Bravo pour ces très beaux clichés
    Cette randonnées semble assez difficile, combien d’heure de marche ?
    Coût de la randonnée ? Est ce gratuit ?
    Pouvez vous me donner quelques renseignements complémentaires ?
    Nous partons dans cette région du 7 septembre au 4 octobre
    D’avance sincères remerciements

    Andréa

    teyssier_verger@hotmail.com

  3. Redigé par Johan:

    Bonjour, en faite j’ai un peu de retard dans la publication de mes articles. Il reste encore la 3e partie sur le mont Hua.
    Comme dans toutes les montagnes chinoises qui acceuillent les touristes, il faut payer un billet d’entree. cela s’eleve ici a 11 euros par personne.
    il faut bien 6h de marche pour grimper et faire les quatre pics. Il y a tout au long du parcours des gites qui herbergent les randonneurs pour plus de 10 euros la nuit. Des cars partent depuis la gare de Xi’an pour le mont hua (Huashan 华山), compte 30 euros par personne.
    Si vous avez d’autres questions sur ce site ou la region de Xi’an n’hesitez pas a me demander.