Le riz, ingrédient clef de la gastronomie chinoise

Pour les chinois, le riz est l’aliment principal qui accompagne le repas, comme l’est chez nous le pain.
Il accompagne par sa simplicité les autres plats et est le garant de l’harmonie entre les différents mets.
Dans la culture chinoise, lorsque l’on trinque, on  doit terminer de boire de l’alcool avant de manger du riz.
Je vois là la raison pour laquelle la plupart des verres sont bu cul-sec (« ganbei », c’est à dire « santé »), mais moins comme chez nous chacun a son rythme et doucement. On est saoul avant de manger du riz. On ne boit pas ensuite.
Cela expliquerait aussi pourquoi de temps à autre mon voisin finit d’un trait sa bouteille de bière puis se sert  de riz.


La culture du riz dans la campagne wuhannaise.
Une fois planté, le riz arrivé à maturité est coupé puis étalé sur la route afin de sécher. Il est ensuite battu soit par les voitures et motos qui passent par la, ou avec des bâtons pour séparer les grains de riz.
Ce travail difficile, épuisant, se réalise sous la fournaise de l’été, bien loin de la vie citadine.

Oh, mais quel mauvais photographe!

03/08/2010

3 Réponses pour “Le riz, ingrédient clef de la gastronomie chinoise”

  1. Redigé par Philomène et Doumé:

    Oh là là ça me donne envie ce riz, demain j’en fais !
    Bises

    Où sont les baguettes ?

  2. Redigé par Philomène et Doumé:

    Pour la photo du riz, est-ce un bol ou un gros récipient dans lequel cuit le riz ?

    Re bises

  3. Redigé par Johan:

    Le riz cuit dans une sorte d’auto-cuisseur, du riz, de l’eau, appuyer sur un bouton et le reste se fait tout seul. Tres pratique.